Contenu

Bilan 2011 de la qualité de l’eau du robinet en Seine-Maritime

Le bilan 2011 de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine en Seine-Maritime, établi par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Haute-Normandie, est particulièrement préoccupant.

En 2011, 339.600 habitants de Seine-Maritime, soit 28% de la population, ont eu à leur robinet, à un ou plusieurs moments de l’année, une eau non conforme aux normes européennes de l’eau potable sur le paramètre pesticides (produits phytosanitaires).

Il faut ajouter 14.220 habitants alimentés par une eau non conforme en nitrates, 27.600 habitants ayant connu des restrictions de consommation en raison d’épisodes de turbidité, 20.600 habitants alimentés par une eau non conforme en tri et tetrachloroéthylène, et 12.740 habitants concernés par la présence anormalement élevée d’anthraquinone dans l’eau, un hydrocarbure provenant de la dégradation du revêtement interne bitumineux de certaines canalisations d’eau.

Pour ce qui concerne la protection des captages, 29% des 259 captages du département ne sont pas encore dotés de périmètres de protection, une mesure rendue obligatoire par la loi sur l’eau de 1964.

Le bilan 2011 complet sur le site de l’ARS